Publications

Impact de la baisse du prix du pétrole sur les pays producteurs d’Afrique équatoriale. GRIP, octobre 2015

Sauf événement géopolitique majeur ou revirement soudain de la stratégie suivie par l’Arabie saoudite, le prix du pétrole ne devrait pas remonter durablement dans les prochains mois. Comme tous les pays exportateurs à travers le monde, les États producteurs d’Afrique équatoriale sont durement affectés par la chute du prix du pétrole et la réduction des recettes pétrolières depuis l’été 2014, même si le Cameroun, du fait de son économie plus diversifiée et de l’importance de son marché intérieur, est mieux armé pour y faire face.

Les gouvernements ont, pendant plusieurs mois, cherché à minimiser l’ampleur des ajustements budgétaires nécessaires, arguant que la baisse du cours du pétrole ne serait que temporaire. Au cours du premier semestre 2015, tous ont néanmoins dû admettre la nécessité de procéder à des révisions budgétaires se traduisant à la fois par une réduction importante des investissements publics (en particulier dans les projets d’infrastructures qui représentaient pourtant le fer de lance de leurs politiques de développement et de diversification de l’économie) et par une envolée du déficit budgétaire, qui devrait à terme entraîner une hausse (parfois très importante) de l’endettement de ces États.

A découvrir ici!

Nouveau code minier au Burkina : de l’or au bénéfice de tous ? GRIP, novembre 2015

  Le Burkina Faso est considéré comme l’un des pays les plus pauvres du monde. Ses stratégies de développement sont essentiellement axées sur l’exploitation industrielle de ses ressources naturelles. La production aurifère est devenue, depuis 2009,  la principale source de croissance du pays, bien qu’elle n’ait pas réussi à amorcer le levier économique nécessaire à l’amélioration des conditions de vie des populations. Pour y remédier, le gouvernement de transition a adopté un nouveau Code minier en juin 2015. Cette note se penche sur l’évolution de ce secteur afin de déterminer dans quelle mesure les avancées de ce nouveau Code minier contribueront à faire de l’or le levier de développement socio-économique durable, ce qu’ambitionne le Burkina Faso à l’horizon 2025?

A découvrir ici!

« Capitalisme et extraction minière: un divorce nécessaire. Vers des alternatives durables ». Etude de Justice et Paix, octobre 2015

couv

Les ressources minières représentent un enjeu majeur de notre époque. Exploitées massivement, elles alimentent la production effrénée des biens de consommation qui peuplent notre quotidien : voitures, smartphones, bijoux, ordinateurs, appareils électroménagers…

Mais pour combien de temps encore ?  En voie de pénurie pour la plupart, l’exploitation intensive de ces ressources questionne directement le système économique capitaliste qui s’en nourrit. Tout comme les conséquences dramatiques que cette exploitation engendre sur l’environnement et les populations du Sud, qui en sont les principales pourvoyeuses. Ces éléments conduisent à un constat inéluctable : l’extractivisme minier n’est pas durable. Des alternatives au modèle économique actuel sont nécessaires et existent déjà tant au Sud qu’au Nord. Nous vous proposons d’en découvrir une série dans ce dossier.

 A découvrir ici !

Publications by the BNNR-RBRN’s members

 

Image-GRIP-carte-pétrole-Afrique-2014-01-14-FR_M-VAGHINote d’analyse. Cartographie du pétrole en Afrique de l’Ouest

Par Claire Kupper & Margaux Vaghi
14 Janvier 2014

Dans une économie de plus en plus mondialisée, la compétition pour l’accès aux énergies et aux matières premières est devenue un enjeu économique et géopolitique incontournable. Le pétrole, énergie dominante, est à ce titre une ressource stratégique majeure. Longtemps principal producteur et exportateur mondial, le Moyen-Orient est, depuis les années 1970, concurrencé par de nouvelles zones productrices dont l’Afrique de l’Ouest. Tous les États de la région mènent des opérations d’exploration pétrolière. Leur objectif n’est pas seulement de répondre à la demande mondiale, mais également de soutenir leur propre croissance économique, combinée jusqu’à présent à un faible accès à l’énergie. Cette Note se propose de dresser un état des lieux de l’exploration et de la production de  pétrole en Afrique de l’Ouest,  d’en cerner les principaux acteurs et de dégager les défis majeurs pour l’avenir.

Crédit photo : carte des prospections pétrolières en Afrique de l’Ouest (source : Offshore mag, décembre 2012)

- téléchargez le document : NA_2014-01-14_FR_M-VAGHI, ou sur http://www.grip.org/fr/node/1158#sthash.7UgJsLVQ.dpuf

Initiatives-minerais-de-conflit-en-RDC-Rapport-IPIS-EURAC

Initiatives en matière de ‘minerais de conflit’ en RD Congo: perceptions des communautés minières locales, Rapport réalisé par Ken Matthysen & Andrés Zaragoza Montejano, November 2013 (ENG & FR)
(Pour lire le rapport, cliquez sur l’image)

L’exploitation minière est une importante source de revenus pour de nombreuses communautés dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). Cette même richesse minière joue cependant aussi un rôle majeur dans la persistance de l’insécurité dans certaines parties du pays. Les revenus générés par le commerce des minerais fournissent des moyens d’opération aux groupes armés ainsi qu’un financement extrabudgétaire des forces de sécurité gouvernementales (par ailleurs souvent mal payées). Tout en soulignant que cette richesse minière n’est pas une des causes premières du conflit, force est de reconnaître que le commerce des minerais joue un rôle central dans le financement et l’entretien des conflits en RDC, affaiblissant encore un peu plus des pouvoirs publics déjà fragilisés.

Crédit photo: travailleur à 330 mètres de profondeur dans la mine d'or d'Obuasi au Ghana (source : Jonathan Ernst/Banque mondial)

Crédit photo: travailleur à 330 mètres de profondeur dans la mine d’or d’Obuasi au Ghana (source : Jonathan Ernst/Banque mondial)

L’initiative « matières premières » de l’Union européenne : quel impact sur les relations avec l’Afrique ? – Par Bruno Hellendorff, 30 Octobre 2013 – See more at: http://www.grip.org/fr/node/1101

La montée en puissance des pays dits « émergents », de plus en plus gourmands en ressources naturelles, apparaît comme un facteur de questionnement et de transformation pour les relations qu’entretiennent l’Union européenne et ses membres, avec l’Afrique. Dans ce cadre, l’Union a développé dès 2008 une stratégie de sécurisation de ses approvisionnements en ressources naturelles : l’initiative « matières premières ». Produit d’un contexte marqué par une compétition en hausse autour des ressources africaines, cette initiative en est aussi victime. Face à des partenaires africains dont les options en termes commerciaux, politiques ou de coopération au développement se multiplient, l’Union y fait le choix d’une plus grande fermeté et cohérence dans la défense de ses intérêts, mais aussi celui – imposé par la conjoncture – de plus d’ouverture vis-à-vis des choix africains. Un message ambivalent qui pourrait représenter une réelle opportunité pour ses compétiteurs « émergents », en fonction de la réponse que lui apportera l’Afrique…

Une note de position de la société civile : Rompre le lien entre ressources naturelles et conflit : les arguments en faveur d’un règlement européen. « Breaking the Links – Joint NGO » Position Paper, Sept. 2013 (FR)

Industries minières. Extraire à tout prix? Ouvrage collectif coordonné par Frédéric Thomas, Le point de vue du Sud, Alternatives Sud, Centre Tricontinental et Editions Syllepse, Louvain-la-Neuve, 2013. (Pour commander l’ouvrage, cliquez sur l’image pour aller sur le site du CETRI)

Depuis une décennie, le monde connaît un boom minier. Présenté comme une opportunité unique pour nombre de pays du Sud, il constituerait une source de croissance qui permettrait tout à la fois de créer des emplois, d’assurer des recettes fiscales aux États et, par là même, de leur donner les moyens de leur souveraineté. L’exploitation minière est ainsi devenue une composante-clé des stratégies de développement de plusieurs États, institutions internationales (Banque mondiale) et organisations continentales (Union africaine), ainsi que des relations commerciales Sud-Sud, marquées par l’expansion de pays émergents comme la Chine, l’Inde et le Brésil. Parallèlement et en fonction de ce boom minier, les conflits n’ont cessé de se développer et de s’intensifier, centrés sur la répartition des richesses produites, mais aussi sur les dégâts environnementaux, sociaux et politiques occasionnés. Selon une version optimiste, la prévention, la gestion et, de manière générale, une meilleure « gouvernance » pourraient sinon éliminer ces impacts négatifs, du moins les réduire grandement.

GRIP-2012-7-Ressources-naturelles-conflits-et-paix-Afrique-OuestL’eau, les conflits et la coopération – Gestion de l’eau en Afrique de l’Ouest : Risques et opportunités – See more at: http://www.grip.org/fr/node/797

Ressources naturelles, conflits et construction de la paix en Afrique de l’Ouest – See more at: http://www.grip.org/fr/node/179

Changement climatique et conflits agro-pastoraux au Sahel – See more at: http://www.grip.org/fr/node/546

Acquisitions de terres en Afrique de l’Ouest – État des lieux, moteurs et enjeux pour la sécurité – See more at: http://www.grip.org/fr/node/773

 

« CSR and development: a mining company in Africa », by Josep F. Mària S and Emmanuelle Devuyst, (2011), Journal of Management Development, Vol. 30 Iss: 10, pp.955 – 967. This case study seeks to present the CSR activity of a mining company in the Democratic Republic of Congo, and the conflict between the company and its local stakeholders. The company promotes an enlightened CSR, focused on the promotion of individuals’ rights; but the local population has inherited a paternalistic mindset, which clashes with this enlightened approach. http://www.emeraldinsight.com/journals.htm?articleid=1958780

Compte-rendu du Séminaire sur la « diligence raisonnable » (13 juin 2012) à télécharger en pdf : Seminar Due Diligence_13 06_Minutes

Recommendations to the European Parliament (9 dec 2009) à télécharger en pdf recommendations_final_English